22/09/2010

(suite)

1981

Gaziaux J.-J., La vie agricole à Jauchelette, Etude dialectologique et ethnographique, 1981, p.1748

 

« On notera que les mots qui ont une grande extension dans le domaine wallon sont proportionnellement mieux connus que les autres. »

 

1995

Laurent Hendschel, in : La planification linguistique en wallon : déjà une vieille histoire ?, in : EB, 481, 1995, p.4-8

 

Les animateurs du « Walon è scole » sont obligés, par la force des choses, d’enseigner le wallon du centre urbain /où ils enseignent/.(p.7)

 

La normalisation du wallon est inexorable. (p.7)

 

2008

in : EMA, 5, 2008, p.4

au sujet de la bande dessinée de Tintyin « Lès-ôrerîyes d’ èl Castafiore »

 

„On a préféré utiliser la langue qui s’est progressivement formée dans le bassin carolorégien au cours de l’industrialisation du 19e siècle, une ‚koinè’ naturelle, accessible à tous, et reflétant la réalité linguistique régionale. »

 

 

13:26 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.