22/09/2010

(suite)

serbo-croate polonais

dzudo (judo), dzip (jeep)

Gwatemala, Urugway, Izrael

 

·      'x' latin devient -ks- (en wallon: -cs- ou-ks-) comme en:

 

serbo-croate

taksi

turc

ekspres, eksantrik

 

 

finnois

fikseerata

(fixer)(en photogr.)

norvégien

akseptere

 

 

danois

ekspert

polonais

ekstra, Luksemburg

 

 

                       

·      'x' latin devient -gz- comme en:

turc

egzoz (échappement)

 

 

polonais

egzamin, egzema

 

 

·      'y' latin-grec devient 'i' comme en:

portugais

bicicleta, mistério

roumain

abis (abysse)

turc

anonim

espagnol

sinpatia, sindicalista

·      l' utilisation fréquente de signes diacritiques (accents, ...) comme en hongrois et en turc;

·      qu- en début de mot comme en:

portugais

quando, quaresma, quimica

 

 

·      l' utilisation du 'k' mais dans une moindre mesure qu' en:

serbo-croate

diskoteka

norvégien

tuberkulose

finnois

detektori

suédois

alkohol

hongrois

Afrika

danois

cirkulation

turc

aktris, molekûl

tchèque

elektrika

polonais          katolik.

 

         

 

     Avant de passer en revue les règles, il faut souligner l'insistance avec laquelle un chercheur, Luc Isaac, prône une graphie uniforme afin de faciliter "la constitution autant que la consultation des dictionnaires et, à notre époque, le travail informatique sur les textes dialectaux". (Isaac, 1984,87)

 

 

13:22 Écrit par justitia & veritas | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.